Discours

Mercredi 28 mai 2014 3 28 /05 /Mai /2014 13:15

 

DSCF0303.jpg

 

En cette mâtinée consacrée à la mémoire des combattants britanniques, des résistants, des prisonniers et de toutes celles et ceux qui ont perdu la vie en ces années de massacres et de douleurs, en ce lendemain d’élections où, dans certains pays européens, des partis extrémistes ont récolté suffisamment de votes que pour être représentés au Parlement européen, il m’apparait, plus que jamais, essentiel de raconter l’Histoire mais aussi de faire en sorte que les leçons qu’elle nous a laissé,  portent leurs fruits.

 

A chaque fois, il se dit que « ce n’est pas si grave », que ce ne sont « que quelques uns », que c’est une question de détresse économique, on en serait presque à trouver des excuses.

Je n’ai plus envie d’entendre que sous prétexte des règles de la démocratie, il nous faut accepter cela !

Je ne veux rien entendre des pseudos argumentaires qui défendent un hypothétique droit à penser comme les nazis.

Je suis outré de l’existence d’un parti tel que le NPD (parti néo-nazi allemand) et de son accessibilité dans les instances européennes.

Et j’entends Mme Le Pen prête à collaborer avec le parti grec Aube dorée,

Et j’entends le succès du parti radical hongrois de Mr Jobbik en Hongrie,

J’entends l’extrême-droite gagner les élections au Danemark et d’autres terribles et honteuses nouvelles.

 

Alors, ici, aujourd’hui à Rebecq où l’on devrait s’abimer dans une minute de silence, c’est un cri de révolte et d’écœurement que vous me permettrez  de pousser, au nom des victimes d’hier mais aussi au nom de notre avenir, de celui de la vraie démocratie, et non de ses moments d’égarement que nous ne pouvons ni ignorer, ni minimiser.

 

J’ai toujours été un très grand défenseur du travail de mémoire mais je vous le dis aujourd’hui, avec, j’en conviens, une grande tristesse, tout ceci, les discours, les drapeaux, les couronnes de fleurs, tout ceci ne sert pas à grand’ chose, tout ceci est insuffisant, tout ceci est fragile, …

Il faut que les vrais démocrates cessent de somnoler, que les pédagogies soient renforcées, que les prises de conscience soient fortes et déterminées, que chaque citoyen réagisse, que les égoïsmes et les indifférences s’effacent, que cesse l’attentisme, les aveuglements et nos silences de très mauvais aloi.

 

Je vous remercie.

 

André Flahaut

Par le Blog d'André Flahaut - Publié dans : Discours
Commentaires - Voir les 0 commentaires

Liens rapides

logo facebooklogo twitterlogo maillogo phone

Rechercher

Derniers articles

Liste complète

Visitez le site du PS

logo ps

Partager

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés