Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Rencontre sur le thème de l'action sociale en Brabant-wallon : première édition

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 22 Février 2013, 15:22pm

Catégories : #Généralités

DSC00062.jpg

DSC00065.jpgCe mercredi 20 février j’ai eu le plaisir d’organiser et de partager un débat, avec Philippe Courard, secrétaire d’Etat aux affaires sociales, et Jean-Luc Strale, conseiller de la Ministre Tillieux, portant sur les personnes handicapées et le logement. J’ai décidé d’organiser cet évènement dans le but de réunir les conseillers et présidents de CPAS socialistes du Brabant-Wallon.

Le secrétaire d’Etat, Philippe Courard, a d’abord insisté sur le fait que les politiques en matière d’handicap étaient extrêmement complexes car elles sont  étalées et réparties sur plusieurs niveaux de pouvoir en Belgique (fédéral/régional). Il nous a éclairé sur les politiques qui avaient été mises en œuvre depuis 87. Rappelons qu’à cette période, le système voulait que l’on «cache» d’une certaine manière, les personnes atteintes d’un handicap. Il était donc grand temps que l’on sorte de ce mécanisme.

Lors de cette conférence, nous avons insisté sur le caractère essentiel des actions concrètes à mettre en place dans ce domaine. Le rôle que les CPAS peuvent y jouer fut également un point abordé lors de cette conférence. Nous avons également évoqué l’absurdité de certaines situations, provoquées par la législation en la matière: l’on constate, par exemple, que les personnes atteintes d’un handicap doivent régulièrement aller le faire contrôler afin que l’administration constate s’il y a, ou non, une évolution. Mais lorsque les règles s’appliquent de manière aveugle, l’on peut en arriver à une situation aussi absurde qu’inutile. Prenons l’exemple de cette personne amputée des deux jambes qui se retrouve à devoir aller faire constater son handicap tous les six mois, loin de chez elle, par un médecin qui perd certainement du temps, car tout le monde sait qu’elle ne va pas récupérer ses jambes! Je pense que c’est par le biais, notamment, d’actions concrètes que nous arriverons à dépasser cette rigidité législative et la complexité des manœuvres en la matière.

Jean-Luc Strale, conseiller de la Ministre Tillieux, a également pris la parole ce mercredi. Il n’a pas hésité à nous rappeler le rôle de l’AWIPH et à citer les différents organismes à la disposition des personnes nécessitant une aide ou un accompagnement dans le domaine de l’handicap. Enfin, il a mis le doigt sur un élément important aujourd’hui : le vieillissement de la population et la reconnaissance de l’handicap chez les personnes de plus de 65 ans. Il a également évoqué les actions mises en place par la Ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Egalité des chances, Eliane Tillieux, qui met, par exemple sur pied une plateforme de conseil en aménagement appelée «vivre chez soi». C’est également la Ministre qui envisage, au côté de la société wallonne du logement, rendre  30% des habitats adaptables. Enfin, Jean-Luc Strale à précisé que la réflexion ne s’élargissait pas uniquement aux handicaps physiques mais également aux handicaps mentaux. 

Les conseillers  et présidents de CPAS présents ce soir là ainsi que les autres invités n’ont pas hésité à intervenir sur le sujet et à nous faire part de leurs expériences personnelles, de leurs vécus. Cela fut extrêmement enrichissant car , comme nous l’a dit Philippe Courard, c’est en écoutant les gens, les associations, les CPAS et autres organismes, que l’on arrive, finalement, à imaginer un véritable changement.

(Texte écrit par Anne Lambelin, Présidente du cpas de la Hulpe)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents