Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Rencontre avec le Président de la République de Guinée

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 7 Avril 2014, 14:41pm

Catégories : #International

 

FLAHAUT--CONDE---0079.jpg

 

Le mercredi 2 avril 2014, j’ai reçu Monsieur Alpha Condé, Président de la République de Guinée.

L’entretien s’est déroulé en présence de Madame Christiane Vienne, membre de la Commission des Relations extérieures.

 

A l’occasion du Sommet UE-Afrique des 2 et 3 avril à Bruxelles, nous avons évoqué la position adoptée par les institutions de l’Union européenne (Commission, Parlement) envers l’Afrique en général, et la République de Guinée en particulier.

Le Président Condé a fait remarquer que la Guinée est encore à l’ère préindustrielle, alors que l’Europe est déjà passée à l’ère postindustrielle: la Guinée ne peut dès lors mener la même politique que l’Europe, par exemple en matière de réduction des déficits et de dégraissage des effectifs de la fonction publique. C’est pourtant cette politique que l’Union européenne veut lui imposer.

Le Président Condé a souligné qu’à son arrivée au pouvoir, en novembre 2010, son pays se trouvait dans un état pitoyable, tant au niveau politique qu’au niveau économique. La Guinée dispose pourtant de beaucoup d’atouts, parmi lesquels de fort importantes ressources minières, ainsi qu’une population jeune. La communauté internationale doit se rendre compte que pour que la Guinée soit en mesure d’atteindre un certain niveau de dévéloppement, il faut absolument que ses matières premières lui soient achetées à juste prix, et qu’elles soient davantage transformées sur place; l’industrialisation qui s’ensuivrait ferait fortement diminuer tant le besoin d’aide extérieure que l’émigration, et réduirait la tentation de l’islamisme parmi la jeunesse, actuellement fort éprouvée par le chômage.

 

J’ai confirmé que l’attention portée à l’Afrique est trop faible et trop peu constante à tous les niveaux. Obnubilée par une certaine idéologie, l’Europe s’emploie actuellement à détricoter les acquis sociaux sur son territoire, et à éviter par la même occasion que des politiques sociales soient mises en place en Afrique. Il est donc urgent que ceux qui ne partagent pas cette idéologie établissent une véritable solidarité entre l’Europe et l’Afrique, non sur papier mais par des actes.                         

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents