Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


La dictature, antithèse de la démocratie

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 2 Janvier 2014, 08:23am

Catégories : #Professeur @

Il y a peu, je vous entretenais à propos de la démocratie. Malheureusement, nous ne vivons pas au pays des Bisounours : la démocratie a son antithèse : la dictature.

 

Le terme vient du latin dictatura. Il désignait à l'époque de la République romaine une magistrature exceptionnelle qui attribuait tous les pouvoirs à un seul homme, le dictateur, c’est-à-dire « celui qui parle ». Cette magistrature suprême, durant maximum six mois, était accordée en cas de danger grave contre la République. Elle fut abolie après les dictatures de Sylla et Jules César.

 

05-prof---dictature-LD.pngL’Encyclopædia Universalis définit la dictature comme « un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit dans des crises sociales très graves, où elle sert soit à précipiter l'évolution en cours, soit à l'empêcher ou à la freiner. Il s'agit en général d'un régime très personnel ; mais l'armée ou le parti unique peuvent servir de base à des dictatures institutionnelles. »

 

Le caractère absolu du pouvoir détenu par le dictateur se caractérise notamment par l'absence de séparation des pouvoirs. Il résulte aussi de l'absence de contrôle démocratique et d'élections libres. Le caractère arbitraire du pouvoir se traduit par le non-respect de l'État de droit avec violation de la Constitution et établissement de lois d'exceptions. Tortures, emprisonnements arbitraires, abolition des libertés et mise à mal de la culture ne sont que quelques-uns des effets néfastes d’un système dictatorial.

 

Beaucoup de dictateurs arrivent au pouvoir à la suite d'un coup d'État ou d'une guerre civile, comme Francisco Franco en Espagne. Il arrive cependant qu'un dirigeant parvienne au pouvoir légalement avant de devenir un dictateur, le cas le plus effrayant reste celui d'Adolf Hitler. Un régime de parti unique engendre aussi souvent le règne de dictateur comme Lénine ou Staline en URSS.

 

Si ces exemples ne sont pas récents, il ne faut pas croire que la dictature a disparu du globe. Les régimes autoritaires et dictatoriaux sont principalement situés sur les continents africain et asiatique. Cependant, en Europe, la Biélorussie est toujours considérée comme une dictature. N’oublions pas non plus que des destinations de rêves pour de nombreux vacanciers ont été des dictatures. Je pense au Portugal, dirigé par António de Oliveira Salazar jusqu’en 1968, ou encore à la Grèce des Colonels entre 1967 et 1974. N’oublions pas non plus la Roumanie de Ceausescu.

 

Il faut rester vigilant car les dictatures voient souvent le jour à la suite d’une crise, politique ou économique. D’autant plus que lorsqu’un dictateur arrive au pouvoir, il faut souvent de nombreuses années à s’en débarrasser, ne prenons ici que les exemples de Kadhafi ou encore Saddam Hussein.

 

Professeur @

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents