Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


L’anarchie verte en Brabant Wallon : encore et toujours …

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 15 Décembre 2009, 16:26pm

Catégories : #Billets d'humeur


Suite à l’annonce de l’octroi, par le ministre Philippe Henry, d’un permis unique relatif à l’installation de 5 éoliennes supplémentaires sur le territoire de Perwez, je regrette vivement cette décision.

En effet, je constate une nouvelle fois que ce développement éolien se fait dans l’improvisation la plus complète, sans concertation, sans qu’il n’y ait d’inventaire ni même de cadastre mis en place, à l’heure où tout le monde s’accorde à dire qu’une vision prospective est nécessaire pour encadrer le mieux possible l’expansion éolien en Brabant Wallon.

Toutefois, loin de moi l’idée de contester tout effort en matière écologique et énergétique en Brabant Wallon mais bien de déplorer que la décision du ministre et l’initiative de la société Aspiravi (promoteur éolien initiateur du projet) mettent tout le monde devant le fait accompli.

Je m’étonne également de la position du Ministre Antoine, lequel déclare se réjouir de cette décision et rappelle qu’il « veut une politique énergétique maximale » pour sa commune et ce, manifestement, en dépit de toute règle de bon sens devant dicter celle-ci, notamment en terme d’aménagement du territoire… mais peut être que l’annonce de l’entrée future de la commune de Perwez dans le capital de la société Aspiravi lui ferait oublier qu’il eut en son temps l’aménagement du territoire wallon dans ses priorités.

Dès lors, je condamne vivement la poursuite de cette « anarchie verte », avec l’assentiment du ministre écolo et plaide d’urgence pour que l’on fixe, une fois pour toute, un cadre de référence quant au développement des parcs éoliens en Brabant Wallon et ailleurs.

Il convient de rappeler qu’il est certes primordial aux pouvoirs publics de favoriser le recours aux énergies alternatives mais qu’il est tout aussi primordial qu’il en régule, et encadre, son développement…pour le bien de tous.

Le vent appartient à tous…il est de notre devoir de responsable politique de ne pas l’oublier.



André Flahaut

Commenter cet article

ad 24/12/2009 21:23


Et bien... si la commune (publique) de Perwez rentre dans le capital de la société privée Aspiravi, qui elle-meme décroche le contrat pour les éoliennes sur la meme commune. Et beh. A-t-on encore
un bourgmestre d'une commune ou un président directeur général d'une commune ? a quand une croissance communale à 2 chiffres, des Ebitda communaux, ....


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents