Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


L'ami qui veut mettre les riches à l'abri

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 9 Juin 2010, 08:23am

Catégories : #Billets d'humeur

 

Dans le débat télévisé qui m'a opposé dimanche à des contradicteurs nombreux et divers, j'ai été frappé par deux éléments. Le premier est relatif aux demandes qui émanaient notamment des responsables des services de police et des pompiers. Elles concernent leur exigence de nouveaux moyens budgétaires pour mener à bien leur mission. J'ai rappelé comment les socialistes du gouvernement fédéral avaient mobilisé leur détermination pour répondre à ce souci qui relève de notre sécurité à tous. Je concède volontiers que beaucoup de travail reste à faire.

Le second élément réside dans la duplicité des représentants du MR.
En effet, ils en arrivent à défendre deux positions contradictoires dans le même argument ! Ils disent vouloir accorder plus de moyens à la sécurité mais ne définissent jamais  la provenance des moyens nécessaires.
Et pour cause ! Ils répètent qu'il faut traquer la fraude sociale pour lever des moyens nouveaux !!!
Ils répètent  sans avoir le courage de le dire clairement,  qu'il faut faire payer ceux qui ont le moins ! Évidemment que je suis contre toutes les fraudes, de toutes les façons!  Et nous sommes, du moins je l'espère, tous en accord sur cela.
Le problème est plus vaste. Lorsque les représentants du MR se voilent derrière la fraude sociale, ils montrent qu'ils seront incapables d'assumer leurs promesses sécuritaires qui ne ne valent que le temps d'une campagne électorale.
Je voudrais vous faire profiter d'une réflexion sur la gestion de la droite alors qu'elle gouverne sans contre-poids socialiste.
Je connais bien un vice-premier libéral qui a fait naguère campagne en se  flattant  de sa proximité avec son « copain Sarkozy ».
Voyons les résultats du « copain » que  beaucoup de MR  admirent. Je vous conseille la lecture de la revue Alternatives Économiques du mois de mai 2010 que je remercie de m'avoir éclairé.
Voyons, donc :

L'Institut National des Études et Statistiques, organe sérieux et écouté en France,vient de publier une étude sur les inégalités des revenus et sur la redistribution inégalitaire des richesses en France. La France de droite, celle du « copain » du vice-premier ministre belge, ministre des finances.
Quelques vérités exposées par l'INSEE:


 Pour une minorité de patrons ( 0,01 % ) les revenus ont grimpé de 40% entre  2004 et 2007 soit quatre fois plus que les 90% du bas de la distribution statistique !!!
 Les revenus tirés du patrimoine occupent une place prépondérante: biens immobiliers, valeurs des actifs boursiers...
 Ces augmentations ne traduisent dans le chef des patrons aucune compétence particulière, aucun mérite personnel. Il s'agit souvent de transferts patrimoniaux liés à l'héritage  ce qu'il convient d'appeler la «  richesse de lignée »! L'Ancien Régime est donc de retour. Merci, le libéralisme du «  copain » de notre ministre des Finances.
 Les performances patronales s'évaluent désormais à l'aune du cours de  Bourse ou de la valeur de marché de l'entreprise. Ce qui ne manque pas de déconnecter ces patrons des intérêts de leurs salariés. Nous voyons les résultats qui se traduisent par les licenciements.

Le fameux bouclier fiscal imposé par le « copain » Sarkozy, contribue gravement à creuser l'écart des rémunérations en exonérant les plus hauts revenus d'une imposition fiscale pourtant indispensable pour financer les besoins de l'État.


Alors que les socialistes en Communauté française engagent des professeurs, la France supprime des postes d'enseignants.
Et ils viennent sur les plateaux de télévision, parler de sécurité !

Je ne défends pas l'impôt par jalousie des possédants ni par sadisme social. Je suis convaincu qu'en temps de crise, l'impôt juste aide les moins nantis.  

En une phrase, plus la distribution des revenus est inégalitaire, plus la redistribution par l'impôt est justifiée.

André Flahaut

Commenter cet article

Chti62 17/06/2010 11:34


Bonjour,
en tant que "Français"(je susi plsu nordiste que français) nous attendons 2012 avec impatience. A cett date nous espérons que cela changer pour nous "ceux d'en bas" mais malheureusement, le PS
franaçais a perdu son âme d'origine (ils sortent tous de l'ENA donc tous formatés aux mêmes idées et incapables d'avoir une autre vue que celles enseignées) et les autres partis ne sont composés
que de "Bobo" parisiens. Donc si vous venez chez nous faire de la politique, je pense que vous pourriez faire une tres belle carrière.
cordialement


Ruelle Pierre-Marie 09/06/2010 13:13


Bonjour Mr Flahaut,

en matière de fiscalité n'est-il pas plausible d'envisager une taxation des plus-values immobilières, dont les fruits permettraient de financer la restauration de logements afin d'être moins
énergivores et d'aider les jeunes et les moins favorisés à accéder au logement. Cela permettrait peut-être aussi de "calmer" le marché et d'avantager l'acquisition de nouveaux logements donc de
relancer la demande dans ce domaine.

Merci de votre attention

merci de votre attention


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents