Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Journée des Nations Unies

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 24 Octobre 2012, 16:15pm

Il y a 67 ans, le projet soutenu par le Président Roosevelt se concrétisait  à la suite de la montée de l’ultralibéralisme et des nationalismes (l’histoire se répète parfois…):  l’ONU voyait le jour. Cet anniversaire est l’occasion de nous interroger sur l’utilité de l’institution.

L’ONU a-t-elle répondu aux objectifs fixés par ses pères fondateurs ?

L’institution a connu certes des échecs (désintégration violente de l’ex-Yougoslavie, échec dans la prévention du génocide rwandais) mais l’ONU a aussi rendu des services qu’aucune autre institution n’aurait pu fournir.

Dès la fin de la 2ème guerre mondiale, l’UNWRA a assuré un appui considérable aux réfugiés d’une Europe en ruines. Même si on a trop tendance à l’oublier, la FAO a joué un rôle primordial dans les domaines de l’alimentation et des défis démographiques.

Enfin, nous nous devons de souligner le rôle de l’OMS dans la lutte contre la variole, la tuberculose, la malaria. Autant de maladies qu’elle a pu éradiquer !! 

On peut donc affirmer que l’action des organes et agences de l’ONU a été jusqu’ici d’une réelle efficacité. 

Il reste pourtant des choses à parfaire. La composition du Conseil de sécurité, n’est plus très représentative du monde tel qu’il existe, nécessite très certainement une réforme. Certaines organisations régionales ainsi que des pays importants tels que l’Inde et le Brésil qui ont gagné en importance au fil des ans n’ont pas de siège permanent  au Conseil de Sécurité. Un problème se pose quand on parle par exemple des questions de sécurité internationales  et que des régions entières du monde ne sont pas représentées…

La composition du Conseil de sécurité doit, selon moi être revue (et on peut s’interroger sur la présence de certains membres non permanents). Ce qui permettrait à l’institution de gagner en légitimité et en efficacité.

Malgré ces imperfections, l’ONU reste, j’en suis convaincu, une nécessité pour l’Humanité.

 

André Flahaut

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents