Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Heureux (?) anniversaire

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 1 Avril 2010, 08:32am

Catégories : #Billets d'humeur

 

Le week-end dernier, nombre de media ont rappelé que  la loi dite Lallemand-Michielsen, la loi dépénalisant partiellement l’avortement a été votée le 29 mars 1990.

 

Les dates anniversaire ont le mérite de rappeler les écueils que l’on a du franchir, les réflexions qui ont été menées,  les oppositions que l’on a du contrer, les courages et les douleurs qu’il a fallu considérer.

Elles nous indiquent aussi, le chemin parcouru, l’évolution des mentalités.

 

Ce qui m’a frappé ces derniers jours, une fois de plus, une fois de trop, c’est la violence  de l’intolérance, l’agressivité de certains discours et tout particulièrement celles émises au nom de principes religieux. Ce qui me gène, ce qui m’exaspère et me révolte, c’est la volonté d’ingérence des cléricalismes de tous bords, leur acharnement séculaire et toujours d’actualité à vouloir imposer leurs choix à l’ensemble de la société, foulant ainsi sans vergogne  le droit au libre-examen de chacun et faisant fi, au passage, de leurs propres théories, notamment celle du respect d’autrui.

Les cléricalismes se disent gardiens de l’ordre moral mais ne sèment au contraire que le désordre social et leur déconsidération habituelle des femmes n’est hélas pas le moindre de leurs chevaux de bataille !

Je pense aussi, notamment à l’influence croissante des lobbys religieux de par le monde (les régressions de Benoit XVI, les anti-chrétiens en Indonésie, les anathèmes, les fatwas, les sectes, les prédicateurs, …) en ce y compris au sein du Parlement européen.

Je crois qu’il est temps que les religions comprennent qu’elles n’ont de place dans le débat qu’envers leurs fidèles et leurs adeptes et qu’elles n’ont a intervenir que dans la sphère strictement privée.

 

En Belgique, en 1990, nous avons répondu à un problème grave de santé publique, sans nier que d’autres mesures devaient concomitamment être prises en matière d’information, d’accompagnement social et psychologique, de communication envers les femmes confrontées à une grossesse non désirée. Il ne s’est jamais agit d’imposer une attitude mais de respecter dans des conditions  médicales et de suivi thérapeutique de qualité, le choix et la liberté des femmes.

 

Dès lors, la vraie leçon de ce vingtième anniversaire n’est pas celle du satifecit, c’est celle des droits acquis qui ne le sont jamais tout à fait, c’est celle de la pérennité des tabous et des principes d’autorité que certains continuent de s’arroger, c’est l’intolérance persistante des uns et l’indifférence des autres,  c’est en tout cela peut-être que réside la plus grande menace des démocraties modernes.

 

André Flahaut

 

 

Commenter cet article

Patrick 03/04/2010 07:05


Je ne suis pas pour la guerre, comme je ne suis pas pour l'avortement. Mais parfois il faut faire la guerre...


Elsie Jacobs 01/04/2010 10:32


Je ne puis qu'appuyer la réflexion de notre vice-président! Et attirer notre attention sur ceci : certains souhaitent pouvoir déroger aux avancées éthiques et législatives de notre pays au nom de
principes intimes, personnels, religieux, voire communautaristes, en diverses matières sensibles aujourd'hui, de ces matières qui témoignent de nos différences. Mais nos appartenances culturelles,
nos convictions religieuses ne nous privent pas de suivre les préceptes émis par une majorité de la population, après débat absolument démocratique parmi les représentants de notre nation.
Je pense qu'il est temps de rechercher tous les éléments qui peuvent rassembler les hommes et les femmes de toutes cultures, de toutes confessions religieuses ou philosophiques, et nous appuyer sur
ce qui nous rassemble pour avancer ensemble dans une démocratie qui reconnait nos différences et nos particularismes. Et agissons en frein efficace contre toute provocation de quelle que nature
qu'elle soit et d'où qu'elle provienne qui viserait à accentuer ce qui pourrait nous diviser.
Elsie Jacobs
Et merci à André Flahaut d'entretenir la vivacité de nos réflexion de manière aussi régulière.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents