Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Des enfants soldats dans la Cour du Parlement, un symbole pour la journée des droits de l’homme.

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 10 Décembre 2012, 14:20pm

Catégories : #Billets d'humeur

~6706416

Le 10 décembre est célébrée la journée des Droits de l'homme. L'occasion, comme chaque année, non seulement de défendre tous les droits fondamentaux auxquels chaque individu a droit mais également de mettre le doigt sur un problème spécifique en la matière.

 

Comme représenté sur la photo ci-contre, cette année, le Parlement a choisi de s'associer à la Campagne Bougies d'Amnesty International Belgique, qui porte sur les enfants-soldats.

 

Et pour cause, encore aujourd'hui, des milliers de jeunes enfants, filles et garçons, sont privés de leur enfance pour être envoyés sur des champs de bataille. En termes de droits humains, ces enfants soldats restent l'un des plus graves fléaux de notre siècle. Exécutants soumis, faciles à manipuler, ne réclamant pas de salaire et moins de nourriture qu'un adulte et n'ayant aucune famille à charge, ils continuent à être enrôlés en masse, principalement en Colombie, dans la région des Grands Lacs et en Asie su Sud.

 

Pourtant, les enfants ne rejoignent pas un groupe armé consciemment. C'est, bien souvent, sous la menace ou la contrainte qu'ils sont recrutés. Dépendants de facteurs socio-économiques et/ou politiques, l'armée devient pour eux un moyen de survie.

 

Le droit de chaque enfant à être protégé dans un conflit armé est repris dans la convention intenationnale des droits de l'enfant (CIDE) de 1989. Malgré cela, beaucoup de pays, ayant ratifié la convention, ne s'y attèlent pas.

 

Reste un espoir : le démobilisation. Beaucoup d'associations participent, en effet, à un travail de désarmement et de réinsertion des enfants soldats. Il faut, plus que jamais, les encourager à poursuivre leurs objectifs.

 

André Flahaut.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents