Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Conférences sur l'univers concentrationnaire : le bilan de la soirée

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 8 Mars 2013, 14:56pm

Catégories : #News

Mars-2013 5320Mars-2013 5346Mars-2013 5353Hier soir j’organisais à Wavre la conférence «  l’univers concentrationnaire : une mémoire toujours à vif » avec la participation de Michel Jaupart, administrateur-général adjoint de l’INIG (Institut National des Invalides de guerre, anciens combattants et victimes de guerre). Des tableaux de l’exposition « Déportation et Génocide » retraçaient les atrocités commises par les nazis.

 

En 1933, il ya 80 ans, Hitler accédait au pouvoir. Aujourd’hui, perdurent encore de lourds dommages: pour les victimes et leurs familles, ce sont des vies à jamais meurtries.

 

La tenue de cette conférence est tristement d’actualité : la crise économique, financière et sociale que nous vivons est dramatiquement similaire à la crise des années 30 qui porta Hitler démocratiquement au pouvoir…Aujourd’hui, en Europe, nationalismes et replis sur soi se développent à partir de drames humains et d’un refus de solidarité… Des mouvements extrémistes sont en pleine résurgence:  nous ne sommes malheureusement pas à l’abri d’un nouvel accident démocratique…

 

Quelle ironie! Née sur la conquête des ruines de l’extrémisme, l’Europe doit aujourd’hui affronter les germes qui ont mené à sa propre création.

 

Et nous, citoyens humanistes, comment pourrions-nous oublier l’immensité des crimes des dérives extrémistes : 45.000 camps disséminés partout en Europe, 20 millions de prisonniers à la merci d’une institutionnalisation de la déshumanisation, de violences de tout ordre, d’assassinats…  

 

Dans cet univers de brutalité, des femmes, des mères, subissant d’abominables sévices : des avortements en fin de grossesse, des bébés étranglés…

 

Aujourd’hui, notre « arme » face aux projets d’anéantissement de l’ « autre », de l’homme, c’est le renforcement de la démocratie, des valeurs humanistes, de l’éducation citoyenne qui contre la stigmatisation de l’autre.

 

L’Europe proclame cette année l’Année européenne des citoyens : la diversité de ses peuples est une belle opportunité. Celle-ci dans sa diversité doit s’unir, pas pour éteindre les différences mais profiter de la richesse de la multiplicité, dans le respect de l’autre, au-delà des considérations économiques.

 

Pierre Sureau, résistant français, ancien ministre, déporté à Buchenwald déclarait : «  Je suis devenu européen dans les camps. La même misère a rassemblé des hommes de nationalité différentes et fait voler en éclats les frontières. L’amitié, la solidarité dans la Résistance valaient tous les discours…Dans la nuit du nazisme, j’ai rêvé d’une Europe délivrée des guerres. »

 

Entre mémoire et présent, la commémoration de la bataille de Chastre-Gembloux, qui a vu des français, marocains, tunisiens, algériens et sénégalais tomber en 1940 dans la lutte contre le nazisme, est un symbole fort de cette dimension multicultuelle, culturelle et internationale dans le combat contre l’extrémisme.

 

Tandis que Stéphane Hessel vient de nous quitter, que la jeune et courageuse Malala défend le droit des filles de recevoir une éducation, à notre niveau, j’encourage les citoyens humanistes à ne jamais céder sur leurs valeurs, à poursuivre la défense des droits des femmes, des hommes, des droits de l’homme.

 

André Flahaut.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents