Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Célébration de l’Adoption de la Nouvelle Constitution tunisienne

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 7 Février 2014, 17:48pm

Catégories : #News

 

tunisie-constitution-7-fevrier-003.jpg

 

Texte remis à l'Assemblée nationale constituante

 

Monsieur le Président de la République tunisienne,

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale constituante,

Monsieur le Chef du gouvernement tunisien,

 

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs les Membres de l’Assemblée nationale constituante,

Mesdames et Messieurs,

 

C’est un grand honneur de me retrouver ici parmi vous, à l’Assemblée Nationale Constituante, à l’occasion de la célébration de l’adoption de la Nouvelle Constitution tunisienne.

 

C’est une satisfaction de voir concrétiser l’adoption de la Nouvelle Constitution tunisienne.

 

Tout d’abord, permettez-moi de saluer le grand peuple tunisien, ses hauts représentants ainsi que la société civile tunisienne pour leur courage et leur grande opiniâtreté pour le grand travail accompli depuis le 14 janvier 2011.

 

Il y a 3 ans, s’amorçait, ici, dans votre pays, berceau du réveil démocratique, le début du printemps arabe.

 

J’en profite pour saluer la mémoire des martyrs de la Révolution, la mémoire de tous ceux qui ont donné leur vie pour la libération de ce pays.

 

Et, à ce moment, mes pensées vont vers Chokri Belaïd, Mohamed Brahmi, et tous les autres martyrs.

 

En 3 ans à peine, dans un processus d’installation de nouvelles institutions étatiques, s’accorder à diverses tendances sur le texte fondateur de celles-ci, c’est une grande prouesse, c’est un grand travail accompli qui mérite le respect du monde entier.

 

Les modèles ne sont pas transposables, et je me réjouis particulièrement du chemin démocratique propre ouvert par votre pays.

 

Je salue également le succès du compromis du peuple tunisien et des femmes et des hommes politiques pour le ralliement d’un projet de société commun inclusif, soucieux de l’intérêt général de tous les tunisiens.

 

Nous, en Belgique, sommes également connus pour notre culture du compromis : c’est la garantie de positions modérées et respectueuses du droit de chacune et de chacun. 

 

Outre ce point commun d’importance, cette année, la Tunisie et la Belgique célèbrent les 175 années de la signature du Traité d’amitié, de commerce et de navigation entre nos deux pays.

 

Cela sera une occasion pour célébrer le succès de nos relations bilatérales, qui sont déjà excellentes, et pour les renforcer davantage.

 

Si elles sont incontestablement d’importance, les relations diplomatiques doivent être nécessairement complétées par la diplomatie parlementaire.

 

De bonnes relations bilatérales fondent la qualité de relations multilatérales.

 

En effet, partout dans le monde, dans les institutions internationales, notre coopération est exemplaire.

 

La Tunisie et la Belgique, j’en suis convaincu, dans le futur, œuvreront en faveur de la démocratie, main dans la main, égales, comme partenaires.

 

Je souhaite que la Tunisie joue un rôle moteur dans la relation qui lie naturellement, dans son axe Nord-Sud, l’Europe à l’Afrique, de part et d’autre de la Méditerranée.

 

Parce que nous sommes des voisins, et dans une relation de respect mutuel, la coopération doit pouvoir être facilitée, au travers de nos citoyens, au travers de l’Etat de droit.  

 

L’Etat de droit devrait toujours défendre les valeurs de liberté, d’égalité, de solidarité et de progrès pour les femmes et les hommes. La Nouvelle Constitution tunisienne participe à ces impératifs.

 

Je vous en félicite !

 

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale Constituante, Mesdames et Messieurs les membres de l’Assemblée Nationale Constituante, félicitations pour cette étape historique !

 

Le monde arabe a les yeux tournés vers vous, le monde tout entier a les yeux tournés vers vous.

 

L’exemple que vous montrez, le modèle tunisien est réellement un modèle porteur d’espoir et de concrétisation, qu’aujourd’hui, par l’entérinement de la nouvelle Constitution, vous communiquez à tous.

 

Vive la Tunisie!

 

Je vous remercie encore pour cette formidable opportunité de pouvoir, en ma qualité de Président de la Chambre des Représentants du Royaume de Belgique, participer à ce moment historique.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents