Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Alliance Nord-Sud ?

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 20 Janvier 2011, 10:30am

Catégories : #Billets d'humeur

Plus de 200 jours de négociations et un triste record battu qui semble réveiller l’action citoyenne.

On appelle à la manifestation ce 23 janvier.

Répondant à l’appel d’artistes du nord du pays, des dizaines d’artistes francophones et néerlandophones exprimeront ce vendredi au Théâtre flamand (KVS), leur opposition au « nationalisme borné ».

Les artistes souhaitent dire haut et fort leur opposition à « la création d’une image qui dresse les uns contre les autres, les gens de notre pays, en tant que groupes culturels inconciliables ». Ils nous parlent de solidarité, de dialogue constructif, de justice sociale et de diversité culturelle.

Comment ne pas être d’accord avec cette prise de position puisqu’elle est celle de la toute grande majorité des Francophones et d’une part certaine de la population néerlandophone ?

« pas en notre nom – niet in onze naam » dit le site internet qui précise que « le projet ne défend pas le point de vue d’un parti politique »

Et c’est là me semble-t-il, que le bât blesse. Non qu’il faille tomber dans ce que certains appellent la récupération politique absolue mais, à contrario, n’y a-t-il pas nécessité d’un réel engagement citoyen ? N’y a –t-il pas lieu de soutenir les responsables politiques qui partagent ces valeurs de solidarité, de justice sociale et se battent pour elles au quotidien ? Pourquoi maintenir cette schizophrénie entre le politique et la société civile, entre le politique et les artistes ? N’y a –t-il pas, là aussi, l’urgence d’un dialogue constructif et d’un soutien mutuel ?

Me revient en mémoire un vieil adage « L’Union fait la force ».
Au pays du surréalisme, d’aucuns suggèrent de se  laisser pousser la barbe « jusqu’à ce que la Belgique se relève ». Sera-t-elle longue, carrée, royale, en pointe, en fer à cheval ou en éventail ?

Au XVIII ème siècle, en Russie, Pierre le Grand imagina un impôt sur la barbe.

Souvenons-nous Citoyens,  qu’il arrive à l’Histoire de repasser les plats, … et qu’il n’est pas toujours interdit d’en rire.

André Flahaut

Commenter cet article

Jacques Delmotte 23/01/2011 15:44


On n'en serait peut-être pas arrivé là, si votre président, qui se voyait déjà 1er ministre le 13 juin 2010 (voir aussi la fable du corbeau et du renard, le rôle du corbeau étant tenu par Elio et
le renard est joué par Bart) n'avait par orgueil et aussi par simple vengeance vis à vis de Didier Reynders après l'échec de l'orange bleue et aussi pour faire plaisir à sa camarade Joelle Milquet
tenu à l'écart de toute discussion le MR qui représente 18 sièges à la chambre face aux 17 sièges du CDH et de ecolo cumulés. (diviser pour régner)
Aujourd'hui les discussions ne sont plus qu'un "chicken game" ou le conducteur francophone et le conducteur flamand roulent l'un vers l'autre en pensant que c'est l'autre qui va freiner... Ce genre
de jeu fini souvent très mal. Cependant la classe politique n'en souffrira pas car elle ne perdra rien de ses privilèges tandis que les citoyens en paieront les pots cassés !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents