Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


8 mars : journée internationale de la femme

Publié par blogflahaut sur 7 Mars 2007, 13:13pm

Catégories : #Billets d'humeur

 

Le 8 Mars est, comme le 1er Mai, une grande date du calendrier socialiste. De fait, ce jour de mobilisation et de reconnaissance internationale des femmes avait été proposé par la militante socialiste allemande Clara Zetkin en 1910.


Depuis, la « moitié du monde » s’est émancipée, dans nos régions du moins, des tutelles traditionnelles. L’égalité entre les hommes et les femmes est désormais un déterminant essentiel de l’action politique.
La femme n’est donc  plus en Occident la « prolétaire du prolétaire »  mais elle subit encore de nombreuses inégalités, dans le domaine du travail notamment. Les violences domestiques, qui s’exercent quel que soit le milieu social, sont également indignes de nos sociétés démocratiques développées.
 

Ailleurs, la condition de la femme est hélas souvent synonyme de subordination et de discrimination. Main d’œuvre corvéable, première cible des trafiquants d’être humains, sacrifiées aux politiques d’éducation défaillantes (elles forment les 2/3 de la population analphabète dans le monde), les femmes souffrent enfin de codes de valeurs patriarcaux qui stigmatisent leur être tout entier.
 

Certes Médée existe, comme le rappelle l’actualité récente, mais la cohabitation harmonieuse des sexes nous est aussi rapportée par la mythologie : quand Ares (Dieu de la Guerre) et Aphrodite (Déesse de l’Amour) eurent une fille, ils l’appelèrent Harmonie.


André Flahaut

Commenter cet article

Marlier Marie-France 06/04/2007 09:22

Monsieur le Ministre,Cher Monsieur Flahaut,Simplement, merci ... Votre réflexion à propos des femmes est un réel hommage et une reconnaissance de la cause féminine dans le monde.

Jacky VOGELSANG 12/03/2007 08:48


Bonjour,
 


 

Depuis début janvier, je lis avec intérêt les articles ou comptes-rendus paraissant sur « blogflahaut ».  L’annonce de
la ‘Journée
des Femmes’ me semble tout indiqué pour vous signaler la sortie d’un  travail élaboré sur ce thème en y ajoutant le regard des relations Nord/Sud.
 


 

En effet,  Solidarité Socialiste et le Monde selon les Femmes viennent d’éditer une réactualisation du photo-langage "Participation et citoyenneté des femmes au Nord et au Sud".
 

Ce photo-langage est un outil de réflexion et d’animation autour de la participation citoyenne, destiné à un public de jeunes et d’adultes, qui tente de nous (vous) faire répondre à trois questions fondamentales :
 

·   Quels sont les obstacles à une plus grande participation des femmes du Sud et du Nord à la vie politique, économique, sociale et culturelle ?
 

·   Comment les surmonter ?
 

·   Quels sont les mécanismes de solidarité mis ou à mettre en place ?
 

A partir d’une série de 26 photos et de 26 fiches, nous proposons d’amener le groupe à réfléchir sur la participation citoyenne des femmes. Le principe du photo langage est de favoriser la prise de parole dans un groupe et d’introduire une thématique de réflexion qui porte sur les droits humains avec un regard "genre". Le photo langage part du ressenti des personnes en lien avec leur vécu.
 

Plus de trente ans après la décennie des femmes, et dix ans après
la Conférence Internationale
des Nations Unies à Beijing, les phrases suivantes restent d’actualité et nous mobilisent :
 

"Les rapports de force qui empêchent les femmes de s’épanouir existent à tous les niveaux et dans tous les domaines de la société, du plus privé au plus public".
 

"Une participation égale des femmes et des hommes à la prise de décisions établira un équilibre qui correspondra mieux à la composition de la société, ce qui est nécessaire au renforcement de la démocratie et à son bon fonctionnement".
 

"L’égalité de participation aux prises de décision n’est pas seulement une question de justice et de démocratie ; on peut y voir aussi une condition nécessaire pour que les intérêts des femmes soient pris en considération."
 

"Sans une participation active des femmes et la prise en compte de leurs points de vue à tous les niveaux de la prise de décisions, les objectifs d’égalité, de développement et de paix sont impossibles à réaliser".
 

Quels sont les 26 thèmes abordés ?
 

·   Un métier
 

·   Les services d’accueil
 

·   la solidarité
 

·   Les études
 

·   Le développement de soi
 

·   L’autonomie
 

·   Une éducation
 

·   Les lois
 

·   Les médias
 

·   Les moyens contraceptifs
 

·   La mondialisation
 

·   la formation à l’égalité
 

·   Le salaire
 

·   La vie affective
 

·   Le vote
 

·   Les violences
 

·   Grandir
 

·   Les migrantes
 

·   Les tâches ménagères
 

·   S’aimer
 

·   Les personnes âgées
 

·   La prostitution
 

·   Mouvements et lutte des femmes
 

·   Les religions
 

·   Du temps pour soi
 

·   Les élections
 


 


 


 

Le soussigné est volontiers à disposition port toute information.
 


 

Cordialement,
 


 

Jacky VOGELSANG
 

Responsable des Relations Publiques,
 

de la Mobilisation et du Fundraising
 


 

ONG  "Solidarité Socialiste/FCD"
 

(Formation, Coopération & Développement)
 

Rue Coenraets, 68
 

1060  BRUXELLES
 


 

Tél direct :  02/ 505.40.73
 

Télécopie :  02/ 512.88.16
 


 

Tél privé  : 010/ 24.28.41 (répondeur)
 

Gsm        : 0478/ 48.15.28
 

Courriel   : jvogelsang@solsoc.be
 


 


 

Quentin du Roy 09/03/2007 08:49

J'imagine aisément que ma prose aura peu de chance d'être validée par la censure et donc d'être lue sur ce site qui ne doit pas attirer les foules - d'autres citoyens consternés par vos frasques peut-être?

Ainsi votre dernier coup d'éclat fût d'utiliser un hélicoptère A-109 pour vous rendre à une projection de l'excellent film d'Al Gore, fer de lance symbolique de la lutte contre le réchauffement climatique! On en tombe une fois encore à la renverse. Certes on vous sait capable des pires inepties. Mais enfin: vous êtes vous fixé pour objectif de concurrencer G. Bush sur le terrain de la stupidité? Si tel était le cas, mission accomplie haut la main. Bravo et j'espère bonne disparition dans les ténèbres après les prochaines élections...

Ann G 08/03/2007 15:25

Il serait en effet controuvé d’affirmer que les avancées en matière des droits des femmes ne se sont pas considérablement améliorées au cours de ces dernières décennies.Cependant, la disparité entre « homme-femme » reste désespérément conservatrice et tout particulièrement  dans le champ familial et domestique.Et non !!! L’émancipation de la femme ne doit pas seulement se cantonner à l’extérieur de chez elle. Son épanouissement personnel doit aussi se faire valoir dans toutes les sphères de sa vie.Il serait d’ailleurs grand temps que s’opère une conscientisation collective quant à l’aliénation du prisme « genre » et à ses conséquences anti-sociales sur la relation « homme-femme » Pour ceux qui l’ignore, la notion de « genre » désigne le sexe comme socialement construit càd que les rôles associés au féminin et au masculin, définis culturellement, vont déterminer le mode de fonctionnement et la nature des rapports sociaux entre les 2 sexes.Evidemment c’est la porte ouverte à toute une série de stéréotypes dysfonctionnnels quant à l’image du masculin et du féminin : l’homme actif, dominant, indépendant, macho, compétitif, … et la femme servante, passive, dominée, maternelle … Des messages sociaux encore trop souvent véhiculés par les médias, les écoles, … et qui maintiennent la domination d’un sexe sur l’autre.Je ne crois pas fabuler en affirmant que, dans notre culture, la femme est toujours perçue de manière dominante comme asservie à son foyer où elle doit s’acquitter des tâches ménagères, s’occuper des enfants, des repas et de son mari …et ce malgré une vie professionnelle !!!! In fine, la femme cumule « deux journées de travail » dont l’une non rémunérée !!! Déjà qu’à poste identique, les salaires des femmes sont moindres que ceux de leurs homologues masculins… mais si en plus on la stigmatise dans son rôle de mère et d’épouse bienveillante…où est l’émancipation ???D’autant plus que ces idées sexistes ne sont pas sans incidence dans la carrière d’une femme. En effet, la maternité devient, dès lors, un handicap voire un critère de discrimination à l’emploi. Par exemple, pour un poste à hautes responsabilités, les employeurs masculins craignant les absences répétées pour raisons familiales leur préféreront, à compétences égales, un homme qui serait libéré de ces manquements typiquement associés à la féminité.A l’heure actuelle, il est urgent que les mentalités changent, que les hommes prennent aussi leur part de contribution dans le travail domestique et les obligations familiales. Pourquoi serait-ce toujours les femmes qui seraient amenées à mettre leur carrière professionnelle entre parenthèse au profit de la cellule familiale ?Si on accorde aux hommes le congé de paternité, accordons leur aussi en corollaire le partage des tâches à la maison ainsi que l’éducation des enfants !!!Malheureusement, l’image masculine est toujours ancrée sur des concepts moyenâgeux où la femme est vassalisée à l’homme !Et pour finir, je vous citerai Karl Marx qui disait que « dans la FAMILLE, l’homme est le bourgeois et la femme joue le rôle du prolétariat »Enfin une vérité qui mériterait un peu plus d’attention !!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents