Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Sommet de l'Otan à Riga

Publié par André Flahaut sur 4 Décembre 2006, 10:28am

Catégories : #Billets d'humeur

Ces 28 et 29 novembre derniers s’est tenu le sommet de l’Otan à Riga réunissant les Chefs d’Etat et de Gouvernement. Certains avaient annoncé que ce serait un grand sommet, il n’en fut rien. Le Premier Ministre Verhofstadt lui-même l’a identifié comme un sommet intermédiaire.

L’Afghanistan a monopolisé le peu de temps alloué aux discussions (une soirée et une matinée). Suite à l'interview que j'ai donnée au Vif du 24, novembre, la Belgique fut qualifiée par l'un ou l'autre d’allié turbulent, tout simplement parce qu'elle demande de veiller à la rigueur budgétaire, de dépenser "mieux" plutôt que "dépenser plus" ! J’ai également remis en question la systématisation des procédures de silence et de l’abstention constructive qui permettent de contourner l’exigence du consensus.  Enfin, mon souhait que l'OTAN envisage une « stratégie de sortie » pour la FIAS (Force Internationale d’Assistance à la Sécurité)  n’a pas été bien reçu partout.  Qu'importe !  Cela fera bientôt quatre ans que l'OTAN est présente comme telle en Afghanistan, n'est-il pas temps de penser à transmettre réellement les leviers du pouvoir aux autorités afghanes ?  L'OTAN n'a pas vocation à être présente en permanence en Asie centrale.

La Belgique avait demandé des précisions sur ces trois thèmes, mais elle n'a pas obtenu de réponse claire. Selon moi, seules deux autorités se sont réellement démarquées : le Président français en parlant du continent européen et le Premier Ministre Verhofstadt qui a posé les bonnes questions et établi en quelques sortes l’agenda des prochaines rencontres ministérielles. Par exemple, il existe déjà les pays membres de l’Otan, les pays candidats, les pays du partenariat pour la paix, les pays du dialogue méditerranéen, etc. Même si cela ne ressemble pas encore au chaos, il serait temps de remettre de l’ordre dans cette panoplie de statuts, notamment pour éviter les duplications.  Et il faudrait commencer par se concentrer sur le partenariat Otan-UE en développant un pilier européen solide, car c'est là le meilleur moyen de renforcer l'Alliance.

De manière générale, mon sentiment à l’issue de ce sommet est la déception. Les Alliés ont parlé à tour de rôle, chaque participant déclamant un texte sans qu’il n’y ait de réel dialogue.

En guise de conclusion, je voudrais cependant saluer le travail de réflexion effectué par le Sénat belge en préparation à ce Sommet de Riga. Lors de chaque réunion ministérielle depuis 1999, j’ai souligné l’importance de l’opinion publique et de son premier relais, le Parlement.  Je continuerai sur la même voie.

André Flahaut.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents