Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


La Poste : la honte

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 3 Septembre 2009, 08:02am

Catégories : #Billets d'humeur

 

Le bureau de poste de Louvain la Neuve a fermé ses portes hier matin sous la pression des huissiers venus expulser les citoyens  qui, depuis des mois, se mobilisaient contre la suppression de ce service au public.

Après avoir spolié son personnel en lui imposant des méthodes de travail inhumaines (géo-route et autres « innovations »), ignorantes de la réalité sociale d’un service public, après avoir fait la sourde oreille à toutes les interventions, personnelles ou collectives, en faveur du maintien d’un bureau à Louvain La Neuve, après avoir refusé de modifier, ne serait-ce que d’un iota, son plan de restructuration, La Poste s’en prend  directement aux citoyens.

Elle s’obstine dans l’irrationnel, dans la négation du service public, dans le mépris de la citoyenneté responsable.

Le bureau de Louvain la Neuve est certes devenu emblématique d’une politique de désaveu du citoyen et du bon sens mais le problème existe ailleurs, à Braine l’Alleud notamment et un peu partout dans le pays.
La Poste n’a plus qu’une seule parole : NON
Non à tout, quoi qu’on lui demande. Il n’y a plus d’argumentaire, il n’y a plus de porte ouverte, plus d’écoute, plus d’échange,  plus de service, plus rien de possible.
Sauf le profit. Cela va de soi.

Et la honte.
Celle qu’il lui faudra bien assumer un jour …

Pour ce qui me concerne, je suis déjà intervenu à plusieurs reprises dans ce dossier, j’ai notamment rencontré Monsieur Thys, en vain, je dois le dire. D’autres initiatives ont été prises par le mouvement socialiste. Je continue !
J’ai vu hier les représentants de l’Association générale des Etudiants de Louvain la Neuve. Ils ont souhaité rencontrer des représentants des parlements fédéraux et les ont interpellés pour envisager d’autres actions.
C’est bien mais c’est insuffisant. Il faut globaliser le problème et faire  une pression maximale dans tous les parlements pour que le nouveau plan de gestion en cours   de discussion soit revu en profondeur, dans un sens plus social et mieux dirigé vers un réel service au public, qui ne portera préjudice ni au personnel ni aux citoyens d’une région, en l’occurrence la Région wallonne 

Il est inacceptable et indigne de la démocratie que les droits légitimes des citoyens soient ainsi bafoués, fut-ce au nom de la devenue « sacro-sainte » libéralisation.
On en voit au quotidien, les sympathiques résultats !


André Flahaut

Commenter cet article

Djote 04/09/2009 00:03

Il est rapide de constater que contrairement à ce que LA POSTE et son ministre de tutelle soutiennent, LA POSTE ne respecte PAS dans ce cas-ci un grand nombre de points de son 4e contrat de gestion.


En particulier :

- Art 2 – pt f : n’a pas été respecté : « la stimulation de la cohésion du tissu social »

- Art 6 : n’a pas été respecté « Au fur et à mesure de l’évolution de l’environnement technique, économique et social, LA POSTE veillera à développer des services qui répondent aux besoins des clients »

- Art 14 - $ 1 : n’a pas été respecté : « LA POSTE veille à ce que les méthodes selon lesquelles elle exécute ses missions de service public évoluent en fonction de l’environnement technique, économique et social ainsi que des besoins réels des clients. »

- Art 20 - $ 2 : n’a pas été respecté : « LA POSTE procédera à la modernisation progressive de son réseau de points de service postal en poursuivant un double objectif : augmenter la satisfaction des clients (…) »

- Art 20 - $ 2 : n’a pas été respecté : « A cet égard, LA POSTE développera son réseau retail de points de service postal de manière active et créative »

- Art 20 - $ 3 : la totalité du principe du $3 n’est pas respecté «Taille du réseau retail et l’offre de services »


En outre, il faut constater que par ailleurs que LA POSTE ne respecte pas la loi du 21 mars 1991 (coordonnée au 19 juillet 2004), en particulier :

- Art 140 : « L'objet social de LA POSTE comprend: 1° l'exploitation de services postaux et des services financiers postaux, en vue d'assurer de façon permanente l'universalité et la confidentialité de la communication écrite, ainsi que du transport et de l'échange de l'argent et des moyens de paiement; 2° toutes les activités, de quelque nature que ce soit, destinées à promouvoir directement ou indirectement ses services ou à permettre une utilisation optimale de son infrastructure. » .

- Art 143 - $3 : « La prestation du service universel répond aux exigences suivantes : garantir le respect des exigences essentielles ; offrir aux utilisateurs se trouvant dans des conditions comparables un service
identique ; être disponible sans discrimination, notamment pour des raisons d’ordre politique, religieux ou idéologique ; ne pas être interrompue ou arrêtée, sauf en cas de force majeure ; évoluer en fonction de l’environnement technique, économique et social ainsi que des besoins des utilisateurs. »


Nous constatons donc dans ce cadre, que LA POSTE ne respecte NI son contrat de gestion, NI la loi !


encore le cas d'un fond private equity sans foi ni loi qui dirige une entreprise ? Et tout cela dans un cadre mal régulé.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents