Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Du choix des médias dans l’orientation du projecteur de l’actualité…

Publié par blogflahaut sur 3 Juillet 2009, 10:21am

Catégories : #Billets d'humeur

 

À méditer... la nécessité d’organiser une formation à la lecture des infos.

Ce jeudi, dans le soir :

[1] le renoncement de Jean-Pol Poncelet à sa candidature comme Directeur général de l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) est traité en 4 colonnes et 1 photo.

[2] La décision de la Cour suprême du Minnesota (USA) qui offre la possibilité aux démocrates de neutraliser les blocages éventuels des républicains au Sénat fait un article de 10 lignes.

 

J’ai la conviction que cette deuxième info est susceptible d’avoir une influence plus marquante  sur notre quotidien que la première…


Mais l’appréciation du média est ici différente.


Voilà pourquoi il est urgent, dans un cours de civisme, d’accentuer l’apprentissage à l’analyse des médias.


André Flahaut

Commenter cet article

marie-claude 07/07/2009 17:12

le problème des médias, c'est surtout de se vendre ... Ils nous font part de toute l'information, mais mettent l'accent sur ce qui est porteur ... A nous de lire les petits articles présents ... mais pas en évidence ...
Il serait donc judicieux d'apprendre à lire un journal, certains prof le font, j'en connais .

didier strale 03/07/2009 12:59

On peut essayer de former la population à réaliser une analyse critique de l'information écrite, radiophonique ou télévisuelle.
Mais on devrait peut-être se poser la question de savoir qui ou quels groupes de pression orientent l'information de cette manière.
l'information est manipulée sans arrêt et il est très facile de noircir ou démolir un individu et plus dur voir impossible de réparer l'erreur. Prenons le cas de M. Wagner à Charleroi, acquitté en première instance par le tribunal. Bien sûr, le Parquet va interjeter appel. Mais le mal est fait, on a jeté le discrédit, blessé l'honneur d'un homme.
Il en va de même des sondages et de l'attitude de certains journalistes lors de la dernière campagne électorale qui prédisaient le pire au PS. Pourquoi cet acharnement ? Heureusement, ils se sont trompés.
Il n'y a plus de médias de gauche en Belgique, mais il faudrait au moins des médias pluralistes.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents