Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Wavre, le 1er mai 2009

Publié par blogflahaut sur 4 Mai 2009, 08:45am

Catégories : #News


Chers Camarades, Chers Ami(e)s


Tout d’abord, je tiens à vous remercier tous pour votre présence nombreuse ce jour – c’est important – c’est fondamental pour les jours et semaines à venir !  Merci


Ensuite je voudrais vous demander une chaleureuse, très chaleureuse acclamation pour Dominique De Troyer, notre Secrétaire fédérale, son équipe et aussi pour tous les  bénévoles, car c’est grâce à eux que cette rencontre du 1er mai, notre fête, est dès à présent, une réussite.
Ici, aussi en Brabant wallon qui n’est pas que bleu ou vert  ou orange ?


Je voudrais encore remercier les amis de la mutualité, des FPS, de P V Assurances, des syndicats et tous leurs collaborateurs car cela fait un bout de temps qu’ici, en Brabant wallon, on a compris que l’union fait la force !


Merci les amis ! Merci aussi d’être à nos côtés demain encore.


Enfin, je souhaiterais saluer les Anciens pour leur fidélité. Ils sont ceux chez qui nous puisons notre force et notre résistance.  Ils nous confèrent aussi notre crédibilité. Ils méritent eux aussi, nos applaudissements !


LE SALUT SOLIDARITÉ


Avant d’aborder l’actualité politique, laissez-moi encore saluer les associations présentes ce midi.
Je citerai plus particulièrement: l’Association des Sourds et Malentendants et les sans papiers présents parmi nous. Ils sont les symboles de notre solidarité concrète et agissante ; solidarité ici en Belgique, mais aussi partout où des gens souffrent.
C’est cela qui fait notre différence !

C’est cela qui illustre aussi notre slogan :


« NOS VALEURS NE SONT PAS COTEES EN BOURSE »


« MAIS NOS ACTIONS PROFITENT A TOUS »


Demandons à nos amis de la Poste, de la SNCB, d’Arjo Wiggins de Nivelles, ils nous savent disponibles chaque fois qu’ils ont besoin de nous pour faire bouger les choses


UN PEU D’HISTOIRE


Après les élections maudites de 2007, on ne voulait plus de nous. Didier et sa bande ne voulaient plus de nous


Les choses n’ont pas changé, …. Quoique ….


Les libéraux et conservateurs du Nord comme du Sud, voulaient jouer ensemble et mettre en œuvre un programme dont on connait d’avance les grands bénéficiaires …


LE BRABANT WALLON :
LEUR LABORATOIRE D’APPRENTIS SORCIERS ?


Nous  voyons chaque jour en Brabant wallon, notre province, ce que Charles, Michel le IIème, a voulu faire de cette majorité dominée par le bleu, s’appuyant sur la docilité, l’inexistence des Verts.
Chaque jour, nous pouvons faire le constat de ce qu’une direction sans le PS est nocive à l’intérêt général.


ET DANS LES COMMUNES ?


Nous le voyons aussi dans les communes où des élus libéraux en charge du social, par exemple, veulent absolument que le social soit rentable !, qui considèrent que des SDF  cela fait désordre dans la ville ou encore qu’après certaines visites de citoyens, il faut brûler de l’encens pour aérer les locaux …
C’est au quotidien que nous subissons, comme la population, comme VOUS les militants,  le mépris souriant, le rejet hautain, la suffisance moqueuse et l’impérialisme jouisseur  des  dirigeants libéraux.
Ils reprochent aux Socialistes des comportements, inacceptables il est vrai, qu’ils ont eu eux-mêmes ou qu’ils ont encore dans leur majorité absolue de trop longue durée.


EN CE QUI CONCERNE LA POLITIQUE


Après la tentative avortée de collaboration avec Rudy Aernoudt, celui-là même qui raconte avec force des blagues nauséabondes sur les chômeurs, par ailleurs ancien chef de cabinet-adjoint d’un ministre libéral du Brabant wallon, je me bornerai à une information, lue, hier, dans la presse :
Un ancien chef de plusieurs cabinets MR, vient d’être nommé à la plus haute fonction administrative du Parlement wallon.
Le MR ne s’en vantera sans doute pas, tant il est vrai qu’il ne souhaitera pas inclure cela dans ses pénibles litanies sur la politisation de la Fonction publique.


Et les Verts, qui n’ont pas encore gagné, commencent à être gagnés par les mêmes maux. Ils apprennent vite ! Mais nous, nous n’avons pas oublié leur participation calamiteuse au fédéral ! Le survol de Bruxelles et sa suite de nuisances sonores sur le Brabant wallon ! Le dossier Francorchamps ! La grève des camionneurs qui paralysa le pays durant plus d’une semaine !
Les chevaliers blancs qui en l’occurrence sont verts, ont la mémoire courte et aiment à se refaire une virginité ! 


Le grand amateur de bandes dessinées que je suis, a comme l’impression qu’il y du Hulk au pays  des Schtroumpfs dans tout cela !


Oui, il y a des trous dans les routes de Daerden, mais il y en a aussi  dans les routes communales de Kubla,  de Michel, de Walh ou autres Huart !
Je les invite donc à méditer :


« Quand on monte à un arbre, il faut s’assurer que l’on n’ait pas un trou dans son pantalon ! »


Passons aux choses sérieuses !


Il est grand temps que le débat politique prenne de la hauteur et soit un vrai débat d’idées et de projets pour rappeler ou démontrer les différences.


APRES L’ORANGE BLEUE ?


Et donc, « l’Orange bleue » a foiré, Didier a échoué, le fruit s’est écrasé. Guy Verhofstadt a été appelé  et,  par pragmatisme, est venu nous chercher.


A ce moment, le choix a été difficile. Nous avons opté pour la raison, pour la prise de responsabilités, et cela, nous l’avons fait afin d’éviter de laisser tomber celles et ceux qui ont besoin de nous.


A cette époque, je me suis dit, moi aussi, qu’il vaudrait peut-être mieux passer un tour pour montrer cette différence entre  une politique menée par des Socialistes et celles menées par d’autres (on voit notamment ce que cela  donne à la Défense !).


Agir comme cela aurait eu le mérite de la clarté mais le gros désavantage de pénaliser celles et ceux qui ont le plus besoin de nous, de démolir les services publics et de favoriser les déjà privilégiés !


Nous avons donc choisi le chemin le plus difficile et nous l’assumons pleinement. Je ne prendrai qu’un exemple : le travail assuré par Laurette : des actions concrètes qui touchent votre  quotidien : la gratuité des soins dentaires jusqu’à 18 ans, une plus grande reconnaissance de toute une série de maladies chroniques, le Plan Cancer …


ET PUIS  VINT LA CRISE DU SYSTEME LIBÉRAL


Sans avoir pu prévoir cette crise libérale, nous avons choisi les ministères qui allaient et vont s’avérer stratégiques pour résister aux attaques de la droite libérale et des conservateurs contre la sécurité sociale ou l’index par exemple.


Parce que la crise libérale  plonge chaque jour de plus en plus de travailleurs dans le chômage, cette crise ne frappe pas ceux qui, nantis, s’échappent,  pourvus de parachutes dorés pour aller couler des jours heureux dans les paradis fiscaux  de la finance après avoir coulé l’économie et provoqué la pauvreté.


Cette crise, elle ne touche pas les complices du petit Président Sarkozy ! Et ses amis d’ici, ceux qui parlent à l’oreille des riches, cette crise elle ne touche pas ces banquiers pour qui la collectivité banque sans cesse. Cette crise, elle touche les petits, les ouvriers, les employés, les intérimaires,  les fonctionnaires, les indépendants et tous ceux qui, tentent de vivre honnêtement pour eux-mêmes et  leur famille.


Quand je pense que Sarkozy et ses alliés libéraux belges nous accusaient de maintenir des gens assistés pour conserver un électorat ! Qu’ils se rassurent, notre électorat est beaucoup plus large maintenant, plus encore, que les masques tombent, que la démonstration est faite que le système libéral, de repli sur soi, du chacun pour soi est fait pour quelques privilégiés qui sont devenus leurs assistés !


Voilà déjà une raison suffisante de nous faire confiance !


POURQUOI VOTER SOCIALISTE EN BRABANT WALLON ?


Dans le Brabant wallon, comme partout ailleurs, nous ne pouvons compter que sur nous même. Bien que tous nos adversaires soient nos potentiels partenaires, aujourd’hui ils sont tous en campagne et ont tous le même but : nous affaiblir pour prendre notre place.


Nous incarnons la continuité indispensable au bon aboutissement des projets de redressement de la Wallonie.


Nous sommes à la base, avec les libéraux et les écolos de la définition du Contrat d’avenir pour la Wallonie et nous sommes acteurs majeurs, avec le CDH des Plans Marshall I et II. Cela, c’est un fait ! Ceux qui sont honnêtes doivent le dire. Ils doivent le reconnaitre. Certains au CDH doivent s’abstenir de tout s’approprier. D’autres au MR ou chez Ecolo doivent arrêter de considérer que tout, absolument tout ce qui a été fait, a été mal fait ou encore que demain, on rasera gratis.


Agir comme cela, se comporter comme cela, c’est mensonger et enfantin, c’est prendre l’électeur pour un imbécile !


Il faut donc  faire confiance à des gens sérieux qui connaissent leur métier et ont fait leurs preuves !


EN BRABANT WALLON


Dans notre région, dans notre bassin de vie que l’on présente comme privilégié, nous avons aussi contribué, de façon déterminante et constructive,  à son développement (enseignement, crèches, culture, sport, routes, …) pour le bien de tous les habitants.
Car nous, nous sommes toujours soucieux de voir des gens heureux et nous sommes les premiers à nous réjouir que des gens réussissent.


Ainsi, nous entendons soutenir, comme nous l’avons toujours fait, ceux qui prennent des initiatives, pour eux-mêmes mais aussi celles et ceux qui travaillent pour le bien général et la création d’un cadre épanouissant pour tous.


Notre projet est  d’avenir parce que équilibré.
Le Brabant wallon doit être équilibré !


Le PS défend un développement équilibré profitable à tous, mais pas le bonheur et la richesse pour quelques uns au détriment des autres !
Voilà pourquoi il faut nous faire confiance. Ce développement équilibré, accompagné et durable… ce projet d’avenir que je vous propose aujourd’hui, c’est un projet solidaire qui s’adresse aux gens, un projet contraire au repli sur soi, contraire au libéralisme.


C’est un projet d’avenir car il veut des mesures pour aider les familles (accueil suffisant et de qualité pour les enfants par ex.).


Projet d’avenir car il implique que les écoles deviennent des lieux de vie, des pépinières de vrais citoyens responsables et engagés, un lieu d’épanouissement personnel.


Projet d’avenir équilibré car il veut aussi offrir à chacun la possibilité de bien vivre, dans des logements accessibles tout en jouissant également d’espace et de qualité de vie.


Projet d’avenir car veillant à concilier sécurité et libertés individuelles
Projet d’avenir, bien sûr pour nos jeunes qui méritent une approche constructive de leurs projets, qui espèrent une écoute de qualité et des actes concrets, qui ont le droit de compter  sur nous !


Projet d’avenir aussi pour nos aînés car nous, nous les considérons non comme une charge mais comme un atout pour les générations actuelles et futures !


Notre projet c’est celui de l’écologie solidaire, c’est aussi et surtout celui de la solidarité durable !


Voilà Camarades, chers Amis,  un nombre de raisons pour lesquelles vous pouvez aussi nous faire confiance !


Notre projet d’avenir est  

SOLIDAIRE - EQUILIBRÉ - DURABLE



LA LISTE - L’EQUIPE


Pour mener à bien ces actions concrètes, vous pouvez aussi choisir tous les candidats ou un maximum de candidats de notre liste. Dans un instant, ils vous seront présentés, d’abord de façon originale et puis plus conventionnellement.


Avant cela, je voudrais vous dire combien je suis fier de conduire cette liste à la victoire car cette liste est aussi la première étape du rajeunissement et du renouvellement de nos troupes !


Cette liste, allie la sagesse à l’expérience,
elle marie la fougue et la réserve,
elle unit la grande gueule et le penseur,
le sportif et le culturel,
l’intellectuel et le manuel
l’artiste et l’artisan
le croyant et l’incroyant


Elle est en un mot équilibrée parce qu’elle est le reflet de ce qu’est notre société. Elle est composée d’acteurs qui, au quotidien, sont des acteurs de terrain, sur tous les terrains ! Ils comprennent les problèmes des gens et parce qu’ils les comprennent, ils peuvent y apporter des solutions concrètes, dans le respect de nos valeurs.
Parce qu’ils vivent les événements, qu’ils sont des acteurs engagés, ces candidates et candidats sont les meilleurs garants d’un avenir meilleur.


Parce qu’enfin, nous ne sommes pas seuls, nous pouvons compter sur vous ! Et nous le savons !
Nous vous invitons à nous soutenir, à soutenir nos valeurs, nos idées, nos projets, nos actions !
Nous savons que vous répondrez présents, comme vous l’avez fait aujourd’hui !
Et parce que nous savons tout cela, nous sommes convaincus que nous gagnerons, avec vous et pour vous le 7 juin !


Merci à tous !


André Flahaut

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents