Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Quand le bons sens reprend le dessus

Publié par blogflahaut sur 28 Février 2008, 11:19am

Catégories : #Billets d'humeur

 


Quand le bon sens reprend le dessus  pour garantir la primauté du public sur le privé, pour assurer l’intérêt général …


Au hasard des multiples contacts que m’ont permis mes fonctions de Ministre de la Défense, j’avais eu l’occasion de rencontrer d’éminents professeurs, spécialistes des transplantations d’organes.. Il m’avait  fait part des problèmes rencontrés dans ce secteur.
Ma politique a toujours consisté à considérer que chaque fois que cela était possible, il y a lieu de mettre à la disposition de la société civile, les infrastructures (sportives par  exemple) et les moyens humains et matériels dont l’Etat dispose afin de répondre à la devise  « Plus proche et plus utile » que j’ai toujours défendue, à fortiori lorsqu’il s’agit de répondre pour plus de solidarité.


Considérant les exigences en matière d’urgence des transports d’organe, j’ai décidé de mettre à disposition des médecins et des personnes en attente de greffe, un hélicoptère médicalisé, capable d’intervenir dans les meilleurs délais.


Un certain nombre d’éléments conditionnaient l’usage de cet hélicoptère : il n’interviendrait que sur demande officielle d’un service de transplantation et sous réserve qu’aucune firme privée ne soit ne mesure d’assurer le transport endéans les délais nécessaires.
Cela me semblait une mesure  correcte et de bon sens.


Il ne fallut pas attendre longtemps pour que plainte fut déposée auprès de Tribunal de Commerce par une firme privée  flamande d’hélicoptères, se considérant lésée par concurrence déloyale. Le Tribunal lui avait donné raison.
Convaincu de notre bon droit, nous sommes allés en appel.
Aujourd’hui, c’est à nous que la Justice donne raison.


Il est heureux  que le bon sens ait repris le dessus et que les considérations mercantiles aient enfin été mises au second plan et ce à fortiori dans le secteur de la santé.


La Justice nous a rappelé que les « fonctionnaires » ne sont pas toujours là où certains le prétendent et que le service public signifie encore quelque chose.
Quoi que souhaitent en penser les acharnés du libéralisme à tous crins …


Pour moi, la santé est prioritaire, la solidarité est essentielle. Les soins ne sont et ne peuvent devenir des marchandises.
Cet avis du Tribunal d’appel devrait faire réfléchir d’aucuns qui préfèrent l’excuse de la concurrence déloyale pour ne rien faire ou laisser faire !

 

André Flahaut

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents