Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Une histoire de sumotori...

Publié par blogflahaut sur 11 Février 2008, 09:31am

Catégories : #Billets d'humeur



La lettre de Marc Oschinsky, parue dans Le Vif/L'Express du 1er février 2008 (page 93)



Cher Pieter De Crem


Vous aimez vivre dangereusement ou quoi ? A force de prendre systématiquement le contre-pied de votre prédécesseur, vous allez finir par vous attirer des ennuis. Personne ne vous l'a peut-être signalé, mais Flahaut a un petit surnom : le Sumo Sanguinaire de Walhain.


Autant dire que si j'étais vous, j'éviterais de l'énerver. Prenez cette histoire de commande de canons de 90 mm qu'il a passée et que vous aimeriez annuler. Pourquoi vouloir acheter à tout prix du 105 mm à la place ?


C'est vrai que, si les Russes nous attaquent, on a intérêt à avoir les mêmes armes que nos alliés pour qu'ils puissent nous refiler leurs obus. Mais, entre nous, vous courez plus de risques de vous faire attaquer par Flahaut que par les Russes. Et je ne vous ai pas encore expliqué la tactique préférée du Sumo Sanguinaire. Il s'assied sur son adversaire jusqu'à ce qu'étouffement s'ensuive. Alors, on fait moins son malin maintenant, hein, Pieter ?


Cela dit, toute cette histoire m'a appris que les armements, c'est le contraire des GSM. Pendant que les uns s'évertuent à faire passer les téléphones de 10 à 9 centimètres, d'autres (ou peut-être les mêmes, on ne sait pas) se tuent à faire grandir les obus de 9 à 10 centimètres. Pourtant, à première vue, quand vous recevez un obus de 9 centimètres dans le ventre, ça fait déjà un grand trou et vous pouvez voir à travers. Enfin non, vous, justement, vous ne pouvez plus voir grand- chose. Alors, franchement, un centimètre et demi en plus, qu'est-ce que ça change ?


Et surtout, qu'est-ce qu'on va faire avec tous ces obus de 90 mm qu'on ne pourra pas fourguer à la valeureuse armée belge ? Notez, j'ai bien une idée : il suffit de régionaliser les Affaires étrangères. Ensuite, on envoie quelqu'un de très diplomate (Anne-Marie Lizin ? Non, allez, André Flahaut ! ) dans la bande de Gaza pour expliquer aux dirigeants du Hamas que les Israéliens les ont traités de tout petits nazis.


Du coup, M. Hamas réplique que, puisque c'est comme ça, ils vont voir ce qu'ils vont voir. C'est le moment que choisit Flahaut pour signaler que, justement, il a en stock un beau lot de canons de 90 mm. Le Palestinien lui dit : « T'es fou ou quoi ? Même l'armée belge n'en veut plus ! » Flahaut lui sort alors l'argument massue : « En ce moment, conditions salon ! » Convaincu, M. Hamas signe le bon de commande et Flahaut n'a plus qu'à vendre le reste du stock aux Israéliens.


Vous savez ce qu'il vous reste à faire, Pieter ? Rendre votre poste de ministre de la Défense au Sumo Sanguinaire. C'est encore là qu'il est le moins dangereux.

 

Marc Oschinsky
 

 

La réaction d'André Flahaut ne s'est pas fait attendre


Cher Marc Oschinsky,


Si j’étais Pieter De Crem (le diable m’en préserve), je vous dirais que vous avez vraiment été sympa de me mettre en garde.


Mais puisqu’à votre plume il plait également  de me soupçonner d’être un Sumo sanguinaire, je consens à apprécier ce titre même si ma très sincère modestie m’oblige à tempérer votre enthousiasme.


Je n’ai certes ni la volonté ni l’ambition d’entrer dans la légende qui crée des empires mais tel qu’il a été perçu et utilisé en période Kamakura (12è siècle), mon combat est utilisé à des fins militaires dans la ligne de ce que fut mon credo durant 3085 jours : « une Défense plus proche, plus utile ».


La défense de Pieter, vous l’avez souligné est maladroite, inexpérimentée, irréfléchie. Ainsi en est-il des jeunes chiens fous, ils doivent apprendre à entendre la voix de leur maître. Il est bien sûr au centre du cercle, mais tout sumotori qui se respecte sait qu’il ne suffit pas de taper du pied pour éloigner les esprits.


A l’instar du dohyo, la démocratie et les règles de justice et de démocratie sont lieux sacrés.


Cher Marc Oschinsky, comptez sur moi pour lancer le sel purificateur chaque fois que leur intégrité sera mise en danger.

 

André Flahaut

Commenter cet article

jean hoofd 11/02/2008 10:28

Cher André,j'ai toujours apprécié les commentaires de Marc O., aussi lorsqu'il officiait ( tiens, un grade militaire ) sur la grande RTBF... Alors, lorsque vous vos mettez au diapason ( pour un retour en fanfare ? ) de son humour et de ses renvois historiques, vous êtes irrésistible... donc je souhaite que l' "on" ne vous résiste pas ( ni les Russes , ni les Pieter de tous bords ! ).Bien à vous,jean

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents