Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


De la Caserne à la Kazerne

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 8 Septembre 2015, 08:00am

Catégories : #Article

La Caserne Dossin date de la fin du 18ème siècle. Elle était dévolue aux soldats autrichiens de l’Impératrice Marie-Thérèse.

Au cours du temps, le bâtiment a changé d’affectation.

C’est en 1936, qu’elle hérite du patronyme « Dossin » en hommage au Lieutenant-Général Dossin, héros de la Bataille de l’Yser.

En 1942, elle devient un « Sammellager » : un camp de rassemblement pour Juifs et Tsiganes. Sa proximité avec une ligne de chemin de fer le transforme en point de déportation « idéal ». Destination : Auschwitz-Birkenau.

En 1995, la Caserne Dossin est devenue le « Musée juif de la Déportation et de la Résistance ».

En 2012 est inauguré le « Musée et Centre de Documentation sur l’Holocauste et les Droits de l’Homme », c’est le « Kaserne-Dossin Memorial »

Comme chaque année, ce 6 septembre, je me suis rendu au Pèlerinage national qui commémore la mémoire des victimes.

La valse des étiquettes importe peu.

Ne vaut que notre engagement à maintenir la mémoire, notre vigilance et notre investissement pour que le pire ne se répète pas.

Mais on sait le pire insatiable. Il prend, lui aussi, d’autres noms, d’autres formes.

Les victimes sont aujourd’hui en mer, sur de fragiles esquifs. Certaines ont déjà perdu la vie, les survivantes sont dans nos villes.

Pour ces dernières, il n’est pas encore trop tard.

Pour nous, il est temps de tendre la main, avant que ne s’élève dans 20 ou 50 ans, un mémorial de plus, une nouvelle plaque commémorative, misérable trace d’une bonne conscience tardive, désormais inutile.

André Flahaut

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents