Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Comment vont les jeunes de 18 à 30 ans ?

Publié par le Blog d'André Flahaut sur 27 Février 2015, 12:27pm

Catégories : #Agenda

La Fédération PS Brabant wallon en partenariat avec le Forum d’André Flahaut, Les Jeunes Socialistes BW, Présence et Action Culturelles et l’asbl Espace Belle-Vue, organisent ce lundi 9 mars 2015 à Louvain-la-Neuve, une conférence-débat intitulée : « Comment vont les jeunes de 18 à 30 ans ? ».

Les jeunes adultes de 18-30 ans vivent un mal-être sociétal sans précédent. Leur vision de l’avenir est morose, peu optimiste, notamment pour le futur de leurs enfants. Ce constat issu du dernier Thermomètre Solidaris soulève de nombreuses questions, comme celle du désir de vivre ensemble.

Le constat de l’enquête « Thermomètre Solidaris » sur les jeunes adultes de 18-30 ans est sans appel : la majorité d’entre eux sont désabusés et déçus de la société dans laquelle ils vivent.

Les 18-30 ans font face à un message paradoxal. D’une part, la collectivité demande aux jeunes adultes de « vivre avec passion toutes leurs envies », présentant la promesse d’une société ouverte où tout est possible. D’autre part, cette même société ne leur permet pas de se réaliser.

Des chiffres criants :
Un jeune sur quatre se sent seul
33% se sentent (très) souvent anxieux, angoissés, déprimés
12% ont déjà tenté de se suicider
63% pensent que sans travail on n’existe pas
11% estiment que l’échelle sociale permet à tous de monter
Un jeune sur 4 pense que son diplôme correspond à une demande
Ce malaise trouve des explications à travers les nombreux thèmes abordés dans l’enquête. Le travail par exemple : les 18-30 ans ne s’y sentent majoritairement pas respectés. La moitié des jeunes adultes se disent perdus face au marché du travail et ne s’attendaient pas à ce que la réalité soit si dure.  

Les grandes structures ne rassurent plus

Seul un jeune adulte sur vingt pense que voter change réellement le cours des choses. Le système pédagogique ne convainc plus : moins d’un jeune adulte sur dix pense que l’enseignement prépare bien au travail et au monde en général. Le système économique et financier ne les rassure pas davantage.

Veulent-ils « vivre ensemble » ?

Face à cette promesse non tenue d’une société qui n’offre plus de chances pour se réaliser, plusieurs réactions émergent, dont une très interpellante : plus de trois jeunes adultes sur dix rejettent la société. Ces jeunes adultes ont décidé de se replier sur eux-mêmes. Ils subissent leur vie et ne croient pas en l’avenir.

L’espoir vient d’un autre chiffre : plus d’un jeune adulte sur dix estiment que l’immigration est une source d’enrichissement culturel, ils sont ouverts aux autres et pensent pouvoir agir ici et maintenant pour inventer et construire la vie de leur choix.

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.144 jeunes de 18 à 30 ans, représentatives des francophones de Belgique de 18 à 30 ans selon les quotas classiques : âge, genre, niveau d’études, type d’habitat, localisation géographique. La marge d’erreur est de 2,8%. Les enquêtes ont toutes été effectuées par internet entre le 2 et le 18 septembre 2014. C’est l’institut Dedicated Research qui a été chargée de réaliser ces enquêtes.
 

Comment vont les jeunes de 18 à 30 ans ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents