Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

André Flahaut

André Flahaut

Ministre d'État, Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président honoraire du Parlement


Cours de Citoyenneté

Publié par le Blog d'André Flahaut

Contrairement à d’autres, par décence et respect envers les terribles événements  de ces derniers jours en France et les réactions citoyennes que l’on sait, je n’ai pas souhaité rappeler mon action en faveur de l’éducation à la citoyenneté.

D’aucuns le font qui me forcent à une petite mise au point.

Je n’ai eu de cesse depuis le début de ma carrière, de prôner la mise en place d’un cours d’apprentissage à la citoyenneté.

Parmi mes nombreuses et permanentes actions en faveur de cette question, j’avais rédigé en 1998, une brochure - largement diffusée à l’époque – reprenant mes réflexions et propositions en la matière.

Certains ont considéré cela telle une utopie, d’autres comme quelque chose de secondaire et non urgent, voire de fantaisiste. M’ont été opposées des considérations budgétaires, l’impossibilité de mise en pratique, l’inutilité du projet, au mieux, ai-je eu droit à une indifférence polie.

Pourtant mes très nombreux contacts avec les associations de parents, avec les enseignants confortaient mon sentiment et ma volonté de convaincre le plus grand nombre de la nécessité d’un dialogue plus ouvert entre les différentes composantes philosophique et d’une meilleure appréhension de la multiculturalité, par le biais de la scolarité.

Mais au - delà  de ma « Proposition d’un cours d’apprentissage à la citoyenneté », j’ai agit, année après année, sur le terrain. J’ai organisé nombre de débats-citoyens via des conférences ou des soirées cinéma, des voyages sur des lieux de mémoire, d’innombrables visites  du parlement fédéral en ma présence lorsque j’exerçais la présidence de la Chambre,  plusieurs voyages vers les institutions européennes de Strasbourg, notamment.

Puisque mes fonctions me le permettaient, j’ai imposé un cours de citoyenneté dans les écoles militaires, dès la rentrée académique 2001 (force m’est de reconnaître que mon successeur s’est empressé de le supprimer).

Puisque des blocages idéologiques, pratiques ou autres n’avaient permis, à ce jour, la concrétisation de ma proposition via le cursus scolaire, j’ai utilisé  d’autres outils, d’autres formules de sensibilisation à la citoyenneté et ce, sans relâche.

Je me suis réjoui des intentions de Mme MD-Simonet, de même que je me réjouis que la question soit à nouveau soulevée même s’il est évident que cette satisfaction a le goût amer de l’attente, du temps perdu.  

Mais cela n’est rien face aux drames et à l’ampleur de la mobilisation citoyenne qui aujourd’hui réveillent certaines inconsciences et quelques egos en mal de lumière médiatique...

Il y en a qui parlent.

Il y en a qui agissent…

Cela a toujours été mon choix

André Flahaut

1998 : Proposition d'un cours d'apprentissage à la citoyenneté

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents